Figurinistes Sans Hébergement Fixe, forum collaboratif
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Salaberry
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Mer 19 Avr - 2:07

nullisecundus a écrit:


Le conseil est plus que bienvenu: oui, j'imagine que mon côté "anal" ressort dans la composition.


Shocked  Tiens je ne connaissais cette voie d'approche en psychanalyse . L'analyse par l'élaboration d'un diorama .

Scractcht t'a demandé combien pour la séance ??

Tu sais, tu serais surpris de voir ce que l'on peut déduire de la personnalité des gens à partir des trucs les plus anodins, genre comment ils mettent leurs souliers, ou comment une personne mange...
Alors, la confection d'un dio, comment dire ?
C'est un "roman" à lire...
Revenir en haut Aller en bas
Salaberry
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Mer 19 Avr - 2:28

Stéphane a écrit:
???


Je trouve que le sujet et le traitement de l'eau sont particulièrement réussi. Pas sûr que l'eau soit aussi cristal en réalité ... et un croco est plutôt adepte d'eau plus trouble

Par contre pour la berge ... bof bof, tu ne t'es pas trop foulé. un petit plus sur la berge opposée qui semble en plus mieux travaillée mais les jointure avec le cadre ne sont pas à la hauteur de ton boulot.

La plage ??? il y a des marées ds les bailloux ??? m'étonnerait qu'il y ait des plages de sable blanc comme cela !

Les poses des fig sont parfaites mais les fringues mériteraient un peu de patine (j'ai un doute sur la superbe chemise bleu turquoise !!! ou le bonnet de police qui semble vraiment neuf) d'autant que le bateau est particulièrement réussi en termes de vieillissement.


L'aigle et surtout le drapeau flotte un peu trop au vent .. C'est un peu rigide.

Aaaahhh!!!!!!!!!!!!!!!!
Ma p'tite caille est de retour. cheers

Merci pour les compliments et tout et tout. Passons aux commentaires/critiques:

Dans l'ordre:

1) En effet, généralement l'eau est trouble et opaque dans les rios, boueuse même, mais je voulais qu'on voit le fond et les bestioles, d'où mon choix, artistique. Et je l'assume.

2) Ma berge, je l'aime, na!
J'ai vu des cours d'eau avec des rives sablonneuses en Louisiane, la porte à côté... Je t'accorderai que j'aurais pu faire un sable un peu plus grisâtre, mais c'est tout ce que je te concède.

3) Rappelle-toi le Nutella de jadis et apprécie ces magnifiques coffrages dignes de... Ah! et puis merde! J'ai morflé, content ? Le balsa et moi, ça fait deux...

4) Tu juges un peu vite mes uniformes, Môssieur, d'autres clichés à venir bientôt.
geek

5) Le drapeau... vous allez être surpris.

Cela dit, j'aimerais que vous sachiez, tous, que ces commentaires et critiques me font bougrement plaisir, et me permettent d'avancer. Molto grazzie !
albino

Revenir en haut Aller en bas
Judge
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 43

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Mer 19 Avr - 15:48

Moi j'aime mais je ne suis pas impartial te concernant.

Comme Hulk cependant, j'ai une source de chagrin.

L'eau est magnifique mais je trouve qu'elle prend trop de place... Je lui aurais accordé Rolling Eyes , disons la moitié de la place qu'elle prend là et j'aurais développée plus loin sur la rive...

Sinon la plage ne me choque pas du tout. J'étais y'a encore 2 jour sur une plage en bord de Loire et même si le sable n'était pas si blanc, il l'était tout de même.
quant à la couleur de l'eau, c'était y'a 200 ans avant que tout le monde ne jette n'importe quoi dans la flotte donc pas de pb là-dessus.

_________________
Durant trente ans en Italie, ils ont eu les Borgia, la guerre civile et la terreur. Cela a produit Michel Ange, Léonard de Vinci et la Renaissance.
En Suisse, ils ont eu cinq siècles de paix et de fraternité et qu'est-ce que ça a donné ?
Les pendules à coucou...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.blogger.com/blogger.g?blogID=6788862682476281188#ove
Little2791
Membre


Date d'inscription : 02/04/2017
Age : 45

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Mer 19 Avr - 19:34

Salaberry a écrit:
Puis j'ai utilisé des résines Pébéo pour "noyer" certaines parties du fond de ma rivière, et créer un effet de vase un peu déjanté: ça percole, toute cette végétation en putréfaction au fond des bayous.[...]Et enfin la résine, par couche de 5 mm à la fois, étalée en 5 couches. Je voulais un effet "miroir", pour bien dégager l'action de l'alligator et du canoe.
Je ne sais pas si ma question va être assez claire:
Pour atténuer l'effet "limpide" de l'eau, aurait-il été possible de procéder de la même façon mais entre chaque couche de résine, en ajoutant des pigments ou de la peinture?
Je ne sais pas si c'est techniquement possible, n'ayant jamais fait de dioramas "aquatiques".
En tout cas, étant encore néophyte en la matière, je suis bluffé par l'ensemble de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.battlefigs.com
Salaberry
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Jeu 20 Avr - 0:34

Little2791 a écrit:

Je ne sais pas si ma question va être assez claire:
Pour atténuer l'effet "limpide" de l'eau, aurait-il été possible de procéder de la même façon mais entre chaque couche de résine, en ajoutant des pigments ou de la peinture?
Je ne sais pas si c'est techniquement possible, n'ayant jamais fait de dioramas "aquatiques".
En tout cas, étant encore néophyte en la matière, je suis bluffé par l'ensemble de la pièce.

Oui, ça peut se faire, et je l'ai fait ailleurs (voir mon dio sur la Lobau, ou celui sur Moscou): certaines résines se mélangent bien avec de l'acrylique.
Vraiment, ici, je voulais que ce soit le plus cristallin possible, le but étant de montrer ce qui est "dans", et aussi "au fond" de mon cours d'eau.

En réalité, aujourd'hui, la Trinity a plus l'air de ceci:



Et merci pour les compliments.

Sala
Revenir en haut Aller en bas
Salaberry
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Jeu 20 Avr - 0:35

Judge a écrit:

L'eau est magnifique mais je trouve qu'elle prend trop de place... Je lui aurais accordé  Rolling Eyes , disons la moitié de la place qu'elle prend là et j'aurais développée plus loin sur la rive...

Je fais un rebond là-dessus.
Voir le prochain affichage.
Revenir en haut Aller en bas
Salaberry
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Jeu 20 Avr - 1:10

Les enfants

Pour rebondir sur ce que Fred a mentionné plus haut, l'idée du dio était que, pendant qu'a lieu la séance de troc sur la plage et que les colons hissent leur barque sur le rivage et que tout le monde est occupé ou distrait, au loin, le dernier canoe est en passe de se faire attaquer par un alligator XXL qui est surgi de nulle part, attiré par ce qui est dans l'embarcation.

D'où la distance: il fallait que ce soit plus loin. D'ailleurs, ça me permet d'introduire la suite, soit le seul témoin qui voit ce qui est en train de se produire, la petite fille à la poupée, en haut sur le talus:











Notons que son frère est complètement captivé par les Amérindiens à quelques mètres de lui et trop occupé pour voir ce qui se passe ailleurs.





Il y a eu 4 enfants au Champ d'asile, dont deux de moins de 10 ans. Quel enfer pour eux: avoir chaud, avoir faim, avoir peur.
Voilà le programme de la crèche pour la journée.

Et voilà qui termine nos émissions.
À bientôt pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Judge
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 43

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Jeu 20 Avr - 10:15

Question pê couillonne, mais qu'est-ce qu'il leur a pris d'aller s'installer au Texas, donc bien loin à l'intérieur d'un territoire qui devait être très hostile et pas plutôt en Louisiane par exemple ?

_________________
Durant trente ans en Italie, ils ont eu les Borgia, la guerre civile et la terreur. Cela a produit Michel Ange, Léonard de Vinci et la Renaissance.
En Suisse, ils ont eu cinq siècles de paix et de fraternité et qu'est-ce que ça a donné ?
Les pendules à coucou...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.blogger.com/blogger.g?blogID=6788862682476281188#ove
Bald
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 43

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Jeu 20 Avr - 12:41

Ou au Quebec qui, s'il était Britannique n'en était pas moins francophone ... scratch

_________________
Les gens qui te serrent la main en regardant ailleurs, il faut leur mettre une grosse tarte dans la gueule pour qu'ils repèrent bien ou tu es ...
Revenir en haut Aller en bas
Salaberry
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Jeu 20 Avr - 15:15

Judge a écrit:
Question pê couillonne, mais qu'est-ce qu'il leur a pris d'aller s'installer au Texas, donc bien loin à l'intérieur d'un territoire qui devait être très hostile et pas plutôt en Louisiane par exemple ?

Parce que l'objectif, c'était le Mexique, et que le Texas avait l'avantage d'être juste à côté.
De plus, c'était une zone sans "propriétaire", le territoire étant l'objet de disputes entre l'Espagne et les États-Unis.
Finalement, à La Nouvelle-Orléans, les mecs auraient été suivis pas à pas par les espions des Bourbons: pas idéal quand on organise une conspiration.

Revenir en haut Aller en bas
Salaberry
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Jeu 20 Avr - 15:16

Bald a écrit:
Ou au Quebec qui, s'il était Britannique n'en était pas moins francophone ... scratch

Trop loin, vu l'objectif final, et ils n'auraient jamais pu franchir les frontières sans se faire mettre en geôle par les autorités.
Revenir en haut Aller en bas
Stéphane
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 55

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Sam 22 Avr - 9:45

Je reviens sur les rives, sur ta photo on voit bien que c'est grisâtre/maronnasse et entrelacé par les racines qui de plus présentes de nombreuses opportunité pour se cacher (Alligator 427, aux ailes de cachemire safran ...).

Une berge sableuse serait ravinée.

En fait ton dio est une allégorie subliminale à la démarche fshf qui se planque des espions d'Addict ... mais qui sont les enfants ?

Le coup de la gamine et de son frère sont bien vu, mais l'histoire n'est pas assez lisible. Un doigt tendu vers la scène de la petite fille aurait été un plus. Mise en scéne avec des lignes non // qui converge vers la cible et fausse piste avec le regard du frère vers l'autre scène + caricature pour bien souligner le truc comme la caricature/contraste que l'on introduit dans la peinture des petites échelles.

Coté analyse psy de Scratch, rectangle cela commence par rect ... (ok je suis influencé par le travail d'Onfray sur Freud).
Revenir en haut Aller en bas
Scratchilito
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 56

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Sam 22 Avr - 9:58

En effet, dans une composition il y a les lignes physiques qui sont celles dont je parlais et les lignes virtuelles décrites fort à propos par Hulk que sont les regards et autres doigts pointés (merci à Michel Ange pour sa "Création d'Adam") que l'on appelle "dramatisation".

Pour autant, il ne suffit pas de se dire: il y a trop de //. On a tout à fait le droit de les utiliser. Il faut juste penser que la composition n'est qu'un outil au service de ... Et non pas un tout graphiquement agréable.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dioramas-et-figurines.fr
Salaberry
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Dim 23 Avr - 19:26

Le troc (partie 1)




Je voulais des signes distinctifs pour rappeler l'origine des gusses, d'où le bonnet de police, ici d'artillerie.
Et les chapeaux pour les officiers.
Là, je n'invente rien parce qu'apparemment, on mettait la grande tenue lors des échanges avec les populations locales, question d'impressionner.










Celui par qui tout le malheur est venu: le général Charles Lallemand, un type charismatique mais aux nombreuses zones d'ombre. Dans cette histoire, il a revêtu les habits d'un gourou et quasi transformé sa troupe en secte.
Un fêlé, parfois violent avec ses hommes, qu'il va abandonner à leur sort à la fin, style "Bonaparte qui fuit l'Égypte en pleine nuit".
Il finira gouverneur de Corse sous Louis-Philippe.



L'autre type en chapeau est un dénommé Lauret; sa dévotion à Lallemand, dont il était officier d'ordonnance, était si ardente que les hommes du camp vont le surnommer "Don Quichotte".

Le mec qui dépose les offrandes aux "sauvages" est du genre à suer...






Une des rares choses ayant poussé dans la colonie a été le tabac. Ici, une brouette pleine.
Les Amérindiens en étaient très friands.
En gros, on fournissait des couteaux, des casseroles et marmites, des gourdes en métal, mais aussi de la verroterie, des boucles d'oreille et de quoi faire des parures et bijoux. Les blancs fournissaient même des casse-têtes et tomahawks/pipes fabriqués en Europe, ces derniers étant particulièrement prisés des autochtones.

Et bien entendu, de l'alcool, ici deux barriques de tafia.

Lallemand aurait aussi eu des Bibles traduites en cherokee: là, par contre, ce n'était pas très vendeur. Il faut dire que les Cherokee étaient des ennemis naturels de nombreux autres peuples au Texas. Pas "top" comme coup de relations publiques...

On passe aux Amérindiens dans le prochain affichage.

Commentaires et critiques... bref, vous savez quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Scratchilito
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 56

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Lun 24 Avr - 8:54

Ca fourmille de détails, on voyage. J'aurais imaginé le métal de traite plus brut, sans les manches ni les décorations mais pour venir jusqu'au Texas il a du passer de mains en mains.

Tu distilles tes saynètes avec le Corse Parsimoni et l'Arménien Bonescient. Encore bravo.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dioramas-et-figurines.fr
Salaberry
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Lun 24 Avr - 15:34

Scratchilito a écrit:
J'aurais imaginé le métal de traite plus brut, sans les manches ni les décorations mais pour venir jusqu'au Texas il a du passer de mains en mains.

Il s'agissait parfois de trucs assez ornementés. Ici, trois modèles avec la pipe:







Le troisième vient d'une fabrique anglaise à Leeds.
Revenir en haut Aller en bas
Scratchilito
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 56

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Mar 25 Avr - 17:52

La question qui se pose est qui de la poule ou de l’œuf ?

Sont-ce les colons qui ont introduit ce design (je parle du métal) ou y avait t-il une arme ayant ce look avant l'arrivée du métal ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dioramas-et-figurines.fr
Salaberry
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Mer 26 Avr - 4:32

Scratchilito a écrit:
Sont-ce les colons qui ont introduit ce design (je parle du métal) ou y avait t-il une arme ayant ce look avant l'arrivée du métal ?

Pour la dernière photo, ce genre de fioritures, c'est sûr que c'est l'homme blanc.
Je doute qu'avant Champlain, ça ait dépassé le stade de celui sur la première photo, sans la pipe, bien sûr.
Avec moult plumes accrochées, il va sans dire, comme sur la deuxième photo.
Revenir en haut Aller en bas
nullisecundus
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 61

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Mer 26 Avr - 11:23

Bald a écrit:
Ou au Quebec qui, s'il était Britannique n'en était pas moins francophone ... scratch

Tu oublies le conflit entre les anglais contre les états-unis . " La guerre de Madison"

http://medarus.org/NM/NMTextes/nm_02_03_1812-1815.htm

Difficile d'aller s'installer chez les Anglo canadiens et leur dire : nous nous installons ici en attendant de sortir le petit de sa maison de retraite à Sainte Hélène Laughing

_________________
Si chacun vient avec un objet et l'échange ,chacun repart avec un objet . Si chacun arrive avec une idée et l'échange ,chacun repart avec deux idées .
Wink  (proverbe chinois );
Revenir en haut Aller en bas
http://pigeaux.alain.overblog.com/
Scratchilito
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 56

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Mer 26 Avr - 13:23

Salaberry a écrit:
Scratchilito a écrit:
Sont-ce les colons qui ont introduit ce design (je parle du métal) ou y avait t-il une arme ayant ce look avant l'arrivée du métal ?

Pour la dernière photo, ce genre de fioritures, c'est sûr que c'est l'homme blanc.
Je doute qu'avant Champlain, ça ait dépassé le stade de celui sur la première photo, sans la pipe, bien sûr.
Avec moult plumes accrochées, il va sans dire, comme sur la deuxième photo.

Je ne parle ni des fioritures, ni des plumes mais du design général du fer de la hache (silhouette). Cette forme est typique, comme le sont les francisques, les haches carolingiennes, égyptiennes, chinoises, des nains, etc. Tu m'aurais dit qu'ils fondaient du bronze avant l'homme blanc, on aurait eu le look d'origine.

Ceci dit, je conçois bien que c'est une question tordue, pas grave.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dioramas-et-figurines.fr
nullisecundus
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 61

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Mer 26 Avr - 14:53

Scratchilito a écrit:
Salaberry a écrit:
Scratchilito a écrit:
Sont-ce les colons qui ont introduit ce design (je parle du métal) ou y avait t-il une arme ayant ce look avant l'arrivée du métal ?

Ceci dit, je conçois bien que c'est une question tordue, pas grave.

Il n'est point de question tordue  scratch  seule tordue ,la banane est .

proverbe de la planète tatooine.


_________________
Si chacun vient avec un objet et l'échange ,chacun repart avec un objet . Si chacun arrive avec une idée et l'échange ,chacun repart avec deux idées .
Wink  (proverbe chinois );
Revenir en haut Aller en bas
http://pigeaux.alain.overblog.com/
Salaberry
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Ven 28 Avr - 2:43

Scratchilito a écrit:
Salaberry a écrit:
Scratchilito a écrit:
Sont-ce les colons qui ont introduit ce design (je parle du métal) ou y avait t-il une arme ayant ce look avant l'arrivée du métal ?

Pour la dernière photo, ce genre de fioritures, c'est sûr que c'est l'homme blanc.
Je doute qu'avant Champlain, ça ait dépassé le stade de celui sur la première photo, sans la pipe, bien sûr.
Avec moult plumes accrochées, il va sans dire, comme sur la deuxième photo.

Je ne parle ni des fioritures, ni des plumes mais du design général du fer de la hache (silhouette). Cette forme est typique, comme le sont les francisques, les haches carolingiennes, égyptiennes, chinoises, des nains, etc. Tu m'aurais dit qu'ils fondaient du bronze avant l'homme blanc, on aurait eu le look d'origine.

Ceci dit, je conçois bien que c'est une question tordue, pas grave.

Non: pas tordue.
Plutôt dans le style de la maison.

Je te dirais qu'avant l'homme blanc, ça devait être une question de taille de pierre. Et je doute qu'on ait eu un seul modèle, vu le matériau.
On en était encore au Néolithique ici.

Revenir en haut Aller en bas
Salaberry
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Ven 28 Avr - 2:44

nullisecundus a écrit:
Scratchilito a écrit:
Salaberry a écrit:
Scratchilito a écrit:
Sont-ce les colons qui ont introduit ce design (je parle du métal) ou y avait t-il une arme ayant ce look avant l'arrivée du métal ?

Ceci dit, je conçois bien que c'est une question tordue, pas grave.

Il n'est point de question tordue  scratch  seule tordue ,la banane est .

proverbe de la planète tatooine.


Quand tu te mets à discourir comme Yoda, tu m'inquiètes... Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Salaberry
Admin
avatar

Date d'inscription : 08/11/2016

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Ven 28 Avr - 3:23

Les Amérindiens

Les hommes du Champ d'asile ont été aidés, à bien des égards, par quelques tribus d'Amérindiens disposés à échanger avec ces nouveaux venus.
Ces autochtones ont aussi servi de "service de convoyage" pour les pirates qui approvisionnaient Lallemand et ses hommes à partir de Galveston.

Ici, on assiste à une rencontre avec les Tonkawas, peuple du nord-est du Texas, ennemi des Cherokee: un peuple nomade, sans agriculture, vivant de chasse et de pêche.
Tous les témoignages les décrivent comme étant "misérables" et "tatoués de la tête aux pieds".
N'empêche qu'ils ont fourni aux colons l'antidote naturel contre les morsures de serpents, qui pullulent dans la région.
Le blanc, comme maquillage, est souvent synonyme d'intentions pacifiques chez les autochtones. Lors d'une séance d'échange convenue à l'avance (comme c'est le cas ici), tout le monde se préparait à l'avance.





Le guerrier à droite est le meilleur chasseur de la tribu, d'où l'honneur qu'on lui fait de venir lui-même déposer ses offrandes.
Avec lui, le chef (au centre), qui fait le palabre avec le chef des Blancs.
Ça devait être cocasse de voir tous ces hommes opiner du chef sans se comprendre.




Ici, une pièce de résistance: un poisson-spatule pêché en route: on parle d'une bestiole préhistorique, à tous les égards.








Son pêcheur a l'honneur de découper la pièce.
Les cordes des arcs sont faites à partir des cheveux de ma progéniture (non, je n'ai rien arraché! J'ai trouvé, sur le sol de ma domus!!).
Bref, mon ADN est dans ce dio...









La suite (et la fin - amen, et hosanna au plus haut des cieux!) pour bientôt.

Sala
Revenir en haut Aller en bas
nullisecundus
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 61

MessageSujet: Re: LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818   Ven 28 Avr - 9:36

Ouah c'était quel épisode de quelle saison ? Il va y avoir une fin de la série , snif! Sad

_________________
Si chacun vient avec un objet et l'échange ,chacun repart avec un objet . Si chacun arrive avec une idée et l'échange ,chacun repart avec deux idées .
Wink  (proverbe chinois );
Revenir en haut Aller en bas
http://pigeaux.alain.overblog.com/
 
LE CHAMP D'ASILE - TEXAS 1818
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gainsbourg (hors champ) de Sfar
» Champ Lexical
» le champ de tir de Mondon !
» Question con... profondeur de champ?
» Tube du champ de bataille de Grandson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fshf :: Travaux terminés :: De 15mm à 30mm-
Sauter vers: